association "L'Arbre aux Fouletots"
association "L'Arbre aux Fouletots"
Broderie sur Filet Noué
Broderie sur Filet Noué

Historique du filet noué et brodé

 

Nous sommes relativement ignorants des origines de cette technique. Les travaux des archéologues et leurs découvertes nous guident, et si nous devons rester prudents quant à nos hypothèses, nous pouvons apprécier la qualité du travail en filet noué brodé si abouti, que nous ont laissé les anciens.

Il semble que la création du filet noué soit intimement liée à celle de la couture. Il y a 20 000 à 30 000 ans l’homo sapiens utilisait certaines fibres d’origines animales ou végétales comme fils résistants pour maintenir des peaux. Ces liens transformés en torons composaient également des cordes et des filet.

 

Aiguille en os et fil végétal

(museum of natural history, Halifax NS)

visuel  Collection particulière

 

De nombreuses pièces en filet noué et brodées ont été trouvées au Pérou au début du XXème siècle par l’archéologue Raoul D’Harcourt (né en 1879). Le climat désertique les a préservées. Datées d’environ

3 000 avant JC, les techniques utilisées sont élaborées, diverses et d’une réalisation si parfaite que l’archéologue émet l’hypothèse que leur production nécessitait l’expérience d’une civilisation vieille de plusieurs siècles.

Le filet noué est présent chez les peuples des cinq continents. Ainsi nous trouvons en Papouasie le Noken qui est un filet noué fait de fibres de bois. Les Iroquois utilisaient de l’écorce d’orme rouge. En Inde et en Egypte, des hiéroglyphes montrent des pêcheurs nouant des filets. A Rome et en Grèce les historiens de l’antiquité décrivent des vêtements de dames agrémentés de filets d’or et d’argent.

 

Montage d’un filet noué à l’aide d’un moule et d’une navette,

Collection particulière

En Europe, c'est du Moyen Age jusqu'à La Renaissance que la broderie connait son essor. Les guerres, le développement des échanges économiques et culturels favorisent les relations entre les pays et les déplacements de la population. Le filet est brodé de points de reprise, de points de toile et prend parfois le nom de réseuil à points comptés car les mailles avant d'être brodées étaient comptées pour organiser le motif. Le filet ainsi brodé orne les linges religieux : nappes d'autels, draps mortuaires, habits des religieux.

 

Broderie sur filet :

le filet est tendu, le fil à broder remplit les mailles 

Collection particulière

 

Avec l’époque de La Renaissance, période faste pour les arts et pour l’artisanat, le goût du beau, les voyages intercontinentaux et les échanges de connaissances, la broderie sur filet noué s’enrichit de nouveaux points et devient filet Cluny, filet Richelieu, filets coupés, filet d’art ou guipure filet.

La sédentarisation et l’enrichissement des nobles, l’apparition d’une bourgeoisie issue de la classe des marchands favorisent l’utilisation de la broderie pour embellir les vêtements et le linge de maison. La qualité d’une broderie témoigne alors de la puissance de celui qui la porte.

La broderie orne autant les habits des femmes que ceux des hommes. Elle rehausse cols, manches, plastrons, ceintures …

A cette époque, des broderies telles l’Hardanger et le Filet de Tulle, issues du filet brodé voient le jour. L’invention de l’imprimerie par Gutenberg (XVe siècle) permet une transmission plus rapide des savoirs à un public plus large.

 

Page de titre d’un ouvrage de 1606 destiné à la reine de France Marie de Médicis, dont le mécénat artistique contribue à développer les arts en France.

 

A partir du XVIe siècle, les premiers livres de modèles apparaissent. Ces ouvrages sont surtout destinés aux dames de la Cour et aux artisans qui s’en inspirent pour créer et présenter leurs broderies.

C’est en 1770 qu’est créé la première revue spécialisée « Lady Magazine ». Elle est à la fois conçue pour les professionnels et les amateurs éclairés.

La broderie sur filet noué devient alors un art de loisir. Dans les boudoirs de Dames sont réalisés des ornements vestimentaires et des objets du quotidien agrémentés de filet brodé.

Que ce soit sous le règne de Louis XV ou Louis XVI, pendant le Directoire ou l’Empire, la broderie n’a jamais été délaissée. Elle a été adaptée à tous les courants décoratifs.

 

Filet guipure ou Filet d’art du XIX ème

(Collection particulière)

 

A partir du milieu du XIXe siècle et le début de l’industrialisation, le filet est noué mécaniquement. Un article de la Société d’Encouragement pour l’Industrie Nationale fait état des avancées techniques du métier mécanique. Après Mr Jacquart, Mr Buron présente à l’exposition universelle de 1806 un métier à fabriquer le filet noué qui par la suite est perfectionné par Mr Barret.

Ces métiers fournissent de grandes nappes de filet en mailles simples qui sont utilisées pour fabriquer des pièces importantes tel que rideaux et dessus de lit.

En Franche-Comté, et notamment en Haute Saône, les brodeuses travaillent à domicile pour des commerçants, les releveurs, qui approvisionnent  en pièces de filet brodés les boutiques et les grands magasins tels que « La Samaritaine ».

 

Métier de brodeuse sur filet traditionnel de Haute Saône

(XIXème siècle Collection particulière)

Si la guerre de 1914 à 1918 est à l'origine du premier déclin du filet brodé, puisque les femmes doivent remplacer les hommes mobilisés à la guerre en occupant leur poste de travail et délaisser leurs métiers à broder, c'est le conflit de 1939 à 1945 et la période qui le suit, qui porte le coup de grâce à cette broderie.

 

« un bleu » ancêtre de la photocopie ! (collection particulière)  

 

Aprés 1945, les nouvelles technologies et les matières textiles synthétiques, entre autre le  Nylon et le Tergal, ont pris la place d’ouvrages réalisés à la main, en coton, lin et soie. Ces nouveaux produits fabriqués en grand nombre et moins onéreux ont conquis les marchés.

C’est grâce aux dernières brodeuses sur filet noué d’après guerre que les nouvelles générations peuvent s’approprier et faire vivre cet art millénaire. La pratique du point compté et du crochet ont favorisé la sauvegarde des grilles de filet brodé en les utilisant comme modèles. Il est fort à parier que cette technique de dentelle devenant broderie, prête à répondre aux exigences des nouveaux designers, s’aura reconquérir nos univers contemporains ! 

 

Comment nous joindre

Retrouvez dès à présent sur notre site Web toute l'actualité de notre association loi 1901.

Association

​"L'arbre aux Fouletots"

chez

Christine Gatelier

18, rue du Val d'Amour
03 84 81 56 29

39380 Montbarrey

Téléphone :

+33 384 815629 +33 384 815629

 

Mail :

arbrefouletot@yahoo.fr

CALENDRIER 2019

Aiguille en Fête, porte de Versailles, Paris :

les 07,08, 09 et 10 mars

 

Talent 19 à Strasbourg 

les 22, 23 et 24 mars

 

Fontenoy le chateau :     le 28 avril

 

Dole en Médiéval :

le 18 mai 

 

Stage de la Pentecote : 

à La Loye les 08,09 et 10 juin

 

Baraques du XIV, La Vieille Loye : les 11 et 12 Aout

 

Weekend Gourmand du Chat Perché, Dole : les 21, 22 et 23 septembre

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© L'arbre aux Fouletots